Notre Unicité

NOTRE UNICITÉ :

« J’ai été invitée à parler de ce qui prive chacun de son-essence (naissance), de sa singularité, son unicité.

Ce qui est de commun entre chacun d’entre nous, être humain, c’est l’envie irrépressible d’être en paix.

Cette quête si l’on ne prend pas garde peut devenir une attente, un objectif ultime, un concept…

Mais cette paix ne peut venir de l’extérieur, d’un élément extérieur qu’il s’agisse d’un « maître », d’une pierre, d’une bougie. Car cette paix est notre état originel ; je fais référence souvent auprès des personnes que j’accompagne du nouveau-né que nous avons été (nous et les terroristes aussi… ) nous sommes tous nés dans la matière dotés de paix, de joie, d’amour.

Alors ce qui prive chacun de sa singularité est LA PEUR d’aller se rencontrer dans ce qu’il y a de plus beau en lui ( je mets ci-dessous le célèbre texte qui l’atteste si bien).

Et ce qui fait des personnes que j’accompagne des personnes courageuses c’est leur force à s’être mises en mouvement et leur courage d’aller explorer toutes les parts en elles qui voilaient cette paix.

Car comme je le témoigne à toutes, si l’heure de se rencontrer – soi avec soi – est venue c’est que réside en elles suffisamment de détermination à s’aimer. Et cette étape est primordiale pour ce chemin, et recouvrer la paix.

→ la détermination ; avoir l’envie de s’extraire d’une situation tiède voire inconfortable c’est déjà envoyer comme message une intention de changement

→ l’humilité ; accepter de mettre un genou à terre et accepter de se dévoiler et admettre ce qui a été jugé jusqu’ici comme failles et fragilités

→ le courage ; sortir du connu, de la fameuse « zone de confort » qui n’a rien de confortable si ce n’est l’habitude qu’elle a installée

→ la foi ; avoir la conviction que nul n’est venu sur Terre pour souffrir mais que chacun vit la vie à l’image de ses pensées

Alors humblement, je soutiens cet élan d’Amour à soi en venant pointer, mettre en lumière (à la conscience) ce qui avait été si farouchement caché. Et le voir ouvre les portes de « la guérison », soit goûter à la liberté d’Être… être un Être unique tout étant semblable à ses pairs. » Véronique RECORD

Commentaires
Section 2
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

vingt + 12 =

Menu