Rapport de forces/Vulnérabilité

Le rapport de forces c’est la stratégie que nous mettons en place lorsque l’on se sent en danger, pris par la peur.

Dans cette lutte nous nous sentons en mouvement, actif, vivant mais en réalité il n’en est rien car nous avançons en mode automatique, téléguidé par la peur.

Que se passe-t-il si je lâche l’armure, le bouclier?

Que se passe-t-il si je brandis le drapeau blanc?

Pour faire la guerre, il faut être deux ; m’extraire du combat a forcément un impact sur celui ou celle qui voulait en découdre en face de moi.

Une invitation à aller voir ce qui empêche la paix : qu’avons-nous peur de lâcher ou perdre?

Et si derrière cette lutte, cette quête du pouvoir sur l’autre se cachait l’orgueil…

Et si la véritable question était qu’est-ce-que je risque à déposer les armes et me montrer vulnérable?

Derrière la vulnérabilité se cache notre véritable identité, notre unicité, ce que je suis sans le masque – quel que soit le masque revêtu celui du guerrier, de sauveur, de victime, de décideur, de celui qui veut prouver, de suivre etc.. – quelle que soit la façon trouvée pour se dissimuler. Et si l’unique objectif à suivre était de cesser de vouloir être « une bonne personne » et viser d’être seulement soi.

Être soi c’est s’accepter dans sa joie comme dans sa peine ; dans sa force comme dans sa fragilité ; dans sa douceur comme dans son agressivité …

Allons nous rencontrer. » V.R

Commentaires
Section 2
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

15 + 9 =

Menu