«Dans l’ accompagnement être authentique, accessible et empathique…
Soigner par l’ écoute. »

Ma démarche

Indications sur ma démarche
Indications sur ma démarche

Ethique

Aujourd’hui, que j’accompagne un adulte ou un enfant, une personne ou plusieurs ce qui me tient à cœur et je pense me caractérise : c’est être authentique ; accessible et empathique.
Par authenticité j’entends par là m’employer à dire les choses avec justesse. Avec l’intention du cœur, celle de faire grandir l’autre vers plus d’amour à lui. Cela peut supposer que mes propos n’aillent pas dans le sens de ce qui est agréable à entendre pour l’égo. Cette posture est celle que je veux avoir aujourd’hui avec tous pour sortir du « jeu » où l’on se sent victime des événements et pour aller vers un grand « JE » qui nous permet d’évoluer LIBRE.
Être accessible pour moi c’est considérer l’autre comme son semblable. Là aussi peu importe l’âge de mon interlocuteur ou sa classe sociale, il n’y en a pas un qui sait et l’autre pas. Un qui doit être écouté et l’autre se taire. Un qui peut se sentir plus abouti que son prochain! Il s’agit d’un échange, d’un partage qui opère comme une coopération où chacun fait un pas pour partager qui il est.
Nous sommes singuliers et identiques à la fois.
Nous sommes semblables dans notre humanité : nous habitons un corps physique et exprimons des besoins ; nous avons besoin du collectif pour nous découvrir ; nous désignons l’autre comme responsable de notre malheur…
C’est pour cela que je peux accéder à cet autre qui vient en face de moi car je le connais, je me reconnais, je reconnais ses comportements, ses émotions, ses pensées. Faire preuve d’empathie à son égard est le minimum d’humilité que je puisse offrir.

En outre, mes piliers fondamentaux lors des séances sont :

  • le cadre défini

– un moment privilégié pour la personne
– la bienveillance
– la confidentialité
– la durée de la séance/le coût

  • la qualité d’écoute
  • l’accès à mes perceptions extra sensorielles (intuition..)
  • la prise de recul, le regard neutre sur la situation

Déroulement d’une séance

La séance se déroule généralement en 3 temps plus ou moins distincts :
– un « scan » de l’état émotionnel de la personne
– l’écoute de son discours et de ce qui l’encombre ou le questionne
– un retour de ma part visant à faire remonter la pensée/la croyance limitante qui perturbe le bien être

Même si cela prend une autre forme dans la matière, ma façon d’aborder l’individu est toujours similaire. Qu’il s’agisse du format séance individuelle ; médiation ; atelier ou intervention en milieu professionnel.

L’intitulé « Accompagnatrice de l’Être » est venu comme une évidence ; parce que le terme « coach » ne me plaît pas et que par définition il sous tend un protocole et des objectifs bien définis et que « thérapeute » m’amènerait à penser que mon interlocuteur est malade. Je me sens bien plus accompagnante, à côté de, au service de … Probablement parce que c’est devenu une posture professionnelle et que dans ma fonction d’éducatrice spécialisée j’ai toujours fait avec l’autre et non à la place de.

Alors j’ai à cœur de me placer prés de la personne ; de me rendre totalement disponible à elle et de lui offrir une écoute enrichie. Selon le besoin du moment de l’être en face de moi, j’adapte naturellement ma posture ; qu’il s’agisse de réceptionner « une décharge émotionnelle » ; de calmer un mental bruyant ; de réconforter …
Une écoute qui peut être :

  • « active » : comme l’intitulait Carl Rogers ou écoute bienveillante, initialement conçue pour l’accompagnement de l’expression des émotions pour décoder la dimension affective généralement non verbalisée.
  • « empathique », aller à la rencontre de l’autre au-delà de l’expression orale
  • « totale » montrer par ma façon d’être mon entière attention pour établir un climat de confiance
  • « systémique » : aller au-delà de ce que me dit ou me montre la personne pour aller repérer la croyance, la ou les pensées qui la limitent Il est courant qu’au cours d’une séance se mêlent mon clair ressenti et ma clair audience aux élaborations de mon mental.

Peu importe la forme que va prendre l’entretien ; l’essentiel étant dans ce qui va se vivre. Quoi qu’il sera mis en lumière, cela aura toujours pour objectif de réconcilier la personne avec des parts d’elle même pour s’aimer totalement, inconditionnellement.

ACCOMPAGNATRICE DE L ÊTRE
– soigner par l’écoute –

Menu